Clinique Générale - Beaulieu

tél. +41 22 839 55 00

Clinique des Grangettes

tél. +41 22 305 03 33

Examens oncologiques

PET/CT du corps entier au Fluoro-DeoxyGlucose (F18- FDG)

Préparation
Vous devez être à jeun depuis au moins 6 heures. Les aliments ou boissons sucrés sont proscrits. Il est recommandé de boire de l’eau environ (~1l) dans les 2 heures qui précèdent votre rendez-vous. Vous devez éviter de faire du sport et fumer dans les 6 heures qui précédent votre examen.

Diabète
Si vous êtes diabétique veuillez aviser le secrétariat lors de la prise de rendez-vous.
Vous devez être à jeun depuis au moins 4 heures. L’examen sera de préférence organisé pour la fin de matinée.
Insulino-dépendant
Prenez un petit-déjeuner normal tôt le matin (7h00) et injectez-vous la dose usuelle d’insuline.
Non insulino-dépendant
Continuez à prendre votre traitement antidiabétique oral.

Déroulement
L’examen se passe en 2 temps sur une séance:

1er temps
Injection intraveineuse du radiopharmaceutique après contrôle de la glycémie. L’injection est indolore, non toxique et ne provoque pas d’allergies
2ème temps
Acquisition de l’imagerie. Vous devez rester immobile pendant l’examen.

Dans l’intervalle (1h) vous vous reposerez sur un fauteuil. Vous devez éviter d’avoir froid, de parler ou de déambuler dans l’institut.

Indications cliniques principales

  • Bilan d’extension d’une tumeur
  • Recherche de récidive de la tumeur
  • Suivi thérapeutique des tumeurs
  • Planning de radiothérapie

Principe
L’imagerie se base sur la captation d’un radiopharmaceutique (Fluoro-déoxyglucose) par les cellules tumorales, dont la prolifération nécessite une augmentation de la consommation énergétique en glucose, assurée par une augmentation de l’expression des protéines transporteuses du glucose et des enzymes intracellulaires supportant la consommation en glucose (glycolyse). L’augmentation résultante de la captation du glucose par les cellules tumorales sera visualisée sous forme d’une activité augmentée sur le PET. Il existe une variation de la captation du radiopharmaceutique selon le type de tumeur. Les tumeurs présentant une captation élevée tendent à être plus agressives et à croître plus rapidement.

Lymphome du cou et du thorax avant et après traitement par chimiothérapie

Cancer du poumon droit localisé

Nodule pulmonaire droit suspect de cancer

Cancer de la vessie localisé

Cancer du sein gauche localisé

Cancer de la cuisse gauche localisé avant et après chirurgie

Ganglion sentinelle axillaire suspect d’atteinte secondaire de cancer du sein droit